Musée du Vin de Bourgogne

A partir de 5.00€
Salle d'histoireSalle des travaux de la vigneSalle des travaux du vinSalle de la tonnellerieSalle des traditions populairesSalle du négoceSalle des arts bachiquesSalle des AmbassadeursSalle des conditions naturelles

Présentation

Le musée se consacre à l'histoire de la culture de la vigne et de la fabrication du vin, ainsi qu'aux hommes qui façonnent le terroir bourguignon. Les collections ethnographiques, artistiques - tapisseries notamment de Michel Tourlière - et des objets de la vie quotidienne rendent hommage aux savoir-faire des vignerons de la région.
Deuxième lieu incontournable à découvrir dans le cadre de l'exposition Mosaïques, Les Climats du vignoble de Bourgogne, Des paysages, des arômes et des hommes, le musée du Vin présentera ses vitrines historiques sur la culture de la vigne, réaménagées et actualisées afin d'offrir un propos contemporain et une scénographie moderne. Le travail de collecte, effectué par l'ethnologue André Lagrange dans les années 1940, y sera valorisé.
A ne pas manquer : des manifestations culturelles - dégustations, animations jeune public, conférences... - exceptionnelles !

Tout ce qui vous attend au musée du Vin de Bourgogne en 2016 !

Des espaces réaménagés

Dans la continuité des travaux de réfection du musée engagés en 2013, cette nouvelle année est l'occasion de découvrir la salle des Conditions naturelles et celle des Travaux de la vigne réaménagées et modernisées.
La salle des Conditions naturelles, dédiée à une présentation géographique de la Bourgogne viticole, s'offre une cure de jeunesse grâce à un nouvel environnement chromatique moderne et plein de punch ! Un espace consacré à la reconnaissance des Climats du vignoble de Bourgogne par l'UNESCO complète dorénavant les panneaux de médiation de cette salle.
S'agissant de la salle des Travaux de la vigne, un grand renouvellement est proposé ; il s'agit rien de moins que de se confronter au modèle muséographique créé par le fondateur du musée, Georges Henri Rivière, et en place depuis les années 1950.
Si la structuration de la salle dans son ensemble reste la même, le contenu évolue fortement : en dialogue avec les objets évoquant la culture de la vigne pré-phylloxérique, des écrans de projection et de nouveaux panneaux explicatifs permettent d'aborder des thématiques contemporaines et inédites, telles que la culture de la vigne respectueuse des sols et de l'environnement, les maladies de la vigne ou la diversité historique des cépages en Bourgogne. La présentation de sujets contemporains est possible grâce au concours de Thierry Gaudillère et de la société EcriVIN.

Enfin, une vitrine témoigne désormais du rôle capital joué par ce musée comme lieu de mémoire et de connaissance des communautés vigneronnes depuis sa création et rend hommage à ses fondateurs, Georges Henri Rivière et André Lagrange.
Ainsi, le nouveau parcours répond à un objectif primordial : concilier modernité de la scénographie et lisibilité de l'itinéraire de visite, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

A partir de mai...

Moi, je suis vigneron à Meursault - une enquête d'André Lagrange en 1946.
Une exposition-dossier conçue par Karoline Knoth.

En juillet 1946, pendant ses enquêtes en Côte de Beaune, l'ethnographe André Lagrange rencontre, durant 12 jours à Meursault, Prosper Tavernier, un témoin « qui a six siècles de vigneron dans sa peau ». Lagrange a couché sur de nombreuses fiches les souvenirs du viticulteur, qui a été marqué par les bouleversements de la période phylloxérique. Un photographe du Musée des Arts et Traditions Populaires de Paris est venu en septembre 1946 à Meursault, un autre en avril 1950, pour compléter les recherches.
Les fiches, comme une bonne partie des photos, sont conservées aux Archives municipales de Beaune et ont attiré la curiosité de Karoline Knoth, diplômée en histoire et ethnologie. Après la transcription et l'évaluation des fiches et photos du fond Lagrange, elle a, pour croiser les résultats et continuer le travail de documentation, interviewé de nombreux viticulteurs murisaltiens.
L'exposition permet de faire la connaissance de Prosper Tavernier, ce vigneron bien instruit de Meursault. Quels secrets sur la viticulture en Côte de Beaune nous livre aujourd'hui cet homme qui prêtait ses traits au vieux Toine, le héros de l'ouvrage Moi, je suis vigneron ?

La tapisserie monumentale Le Vin de Jean Lurçat à Paris : un événement !

Afin de célébrer le cinquantenaire de la mort de Jean Lurçat, célèbre peintre-cartonnier qui renouvela profondément le langage de cet art au XXe siècle, la Manufacture Nationale des Gobelins, en partenariat avec la Fondation Jean Lurçat, organise l'exposition Jean Lurçat (1892-1966) Au seul bruit du soleil de mai à septembre 2016, à Paris. Le musée du Vin de Bourgogne possède l'une des plus impressionnantes (4 m de hauteur sur 10 m de longueur) tapisseries de cet artiste : Le Vin, oeuvre réalisée spécialement pour la prestigieuse salle des Ambassadeurs. Beaune est fière de la prêter pour cette grande manifestation parisienne. En échange, le Mobilier National confie à titre exceptionnel deux tapisseries contemporaines de celle de Lurçat et portant sur le thème de la vigne et du vin. A découvrir au musée du Vin jusqu'à l'automne prochain...

A partir du 1er juin...

Deuxième lieu incontournable de l'exposition...
MOSAÏQUES, Les Climats du vignoble de Bourgogne, Des Hommes, des vignes et des arômes

Afin de valoriser l'inscription des Climats au Patrimoine mondial de l'UNESCO, la Ville de Beaune, en partenariat avec l'association des Climats du vignoble de Bourgogne, propose une exposition qui a pour premier lieu d'accueil le musée des Beaux-arts. Un parcours d'exposition original et inédit célèbre la mémoire du vignoble bourguignon et permet à chacun de prendre conscience de la richesse culturelle, gustative et festive de la Bourgogne viticole.
Le musée du Vin de Bourgogne, lieu de connaissance sur la viticulture bourguignonne, vient compléter ce discours par une approche ethnographique et scientifique en présentant ses collections autour de vastes thématiques : travaux du vigneron, du négociant et du tonnelier, communautés vigneronnes, traditions régionales liées au vin, organisation et réglementation de la production...
Il permet de saisir la construction historique de la Bourgogne viticole en tant que modèle de viticulture de terroir et site culturel né du mariage du génie de la nature et du génie des hommes. Evénement patrimonial inédit à découvrir dans deux musées complémentaires !
Un communiqué de presse de l'exposition est disponible sur simple demande.

Exposition-dossier
André Lagrange ou la mémoire du vignoble bourguignon

Si le musée du Vin de Bourgogne peut s'enorgueillir de posséder une superbe collection d'outils anciens très bien documentés, il le doit à André Lagrange. Cet ethnologue, recruté par le Musée National des Arts et Traditions Populaires comme chargé de mission, n'hésita pas dans les années 1940 à partir en quête d'innombrables témoignages sur la période pré-phylloxérique auprès de vieux vignerons. Ces derniers surent se montrer généreux, loquaces et reconnaissants, posant devant le photographe pour reconstituer des gestes oubliés de vieilles pratiques culturales et mettant à la disposition du musée des outils. Cette richesse documentaire et patrimoniale unique et singulière, partagée aujourd'hui entre les Archives municipales, qui possèdent le fonds Lagrange, et le musée du Vin de Bourgogne, qui abrite les outils et les éléments de médiation, sera au coeur de l'exposition-dossier accueillie par la salle des Ambassadeurs.

Disponibilités

Carte

Destination
Musée du Vin de Bourgogne
Hôtel des Ducs de Bourgogne
Rue d'Enfer
21200
BEAUNE
Coordonnées GPS
Latitude : 47.0234932
Longitude : 4.8371953